7 réflexes minceur par Phytalliance

  • 20 February 2017
  • Edito
Adoptez les réflexes minceur de Phytalliance

Associé à une bonne hygiène alimentaire, le programme Phytalliance est votre allié numéro un vers la réussite de vos objectifs bien-être et/ou minceur. Adoptez les bons réflexes avec ces conseils simples et de bon sens. 

#1 Equilibrer son alimentation

Dans la mesure du possible, essayez de réunir à chaque repas tous les groupes d'aliments :
•    Une part de viande ou de poisson ou un œuf
•    Une part de légumes crus ou cuits
•    Une part de féculents ou de pain
•    Une portion de produit laitier
•    Un fruit ou une compote
•    Un peu de matière grasse

Vous protégez ainsi votre santé car vous êtes certain(e) de couvrir tous les apports journaliers recommandés et les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de votre organisme.

#2 Respecter les sensations de faim

Mangez si vous avez faim et en fonction de votre appétit afin de sortir de table rassasié(e) et non repu(e). Si vous mangez hors de la sensation de faim cela s'apparente à du grignotage, ce qui va augmenter la ration calorique de la journée et donc contribuer à la prise de poids.
De même que sauter un repas n'est pas forcément anti-diététique, lorsque c’est pour de bonnes raisons.
Ainsi si vous vous réveillez barbouillé(e) à cause d'un repas trop lourd la veille, vous n'êtes pas obligé de prendre votre petit déjeuner, afin de ne pas surcharger votre organisme. Pensez cependant, à bien vous hydrater.

#3 Prendre un petit déjeuner

Le rôle du petit déjeuner est de casser le jeûne de la nuit et il sera entièrement brûlé sur la journée. Il est prouvé depuis des années que les personnes ne prenant pas de petit déjeuner ont tendance à prendre du poids beaucoup plus facilement.
Si vous n'avez pas faim au moment du lever, pourquoi ne pas emporter dans votre sac une brique de jus d'orange, un fruit ou un yaourt à boire.

#4 Eviter les sucres plus que les graisses

Il faut des féculents (sucres lents et sucres rapides) pour vous apporter de l'énergie mais ils doivent rester un complément, et non être le seul aliment à composer votre repas.
Certaines graisses comme les omégas 3 et 6, qui font partie de la famille des acides gras essentiels, ne peuvent pas être fabriquées par notre corps. Elles doivent donc être apportées par l'alimentation (poisson, huiles végétales, etc.) car elles sont importantes dans le mécanisme de perte de poids.

#5 Faire un repas d'au moins 20 minutes

20 minutes, c'est le temps minimum nécessaire pour ressentir la sensation de satiété, et qui vous assure d'avoir mangé à votre faim.
Si vous mangez trop vite, le temps nécessaire à votre corps pour analyser ce que vous lui apportez est trop court pour qu'il vous renvoie l'information de satiété. Vous avez fini de manger, souvent trop, et donc stocké.
Prenez donc votre temps pour déjeuner ou dîner, le repas doit être un moment de détente dans votre journée.

#6 S'hydrater correctement

Comme toutes les machines, le corps humain a besoin d'être nettoyé régulièrement afin de bien fonctionner ! Le corps a 5 moyens d'évacuer les déchets, appelés les émonctoires : le foie, la peau, les intestins, les poumons et les reins.
Si vous ne buvez pas suffisamment, les reins fonctionnent mal, ce qui fait que les déchets s'accumulent dans l'organisme et compliquent la perte de poids.

#7 Eviter les écarts grâce aux alternatives

Au restaurant, les plats sont souvent accompagnés par défaut de frites. Pour économiser les calories n'hésitez pas à demander de remplacer tout ou partie des frites par des légumes.
Au travail, la machine à café cohabite souvent avec celle à sucreries ou snacks : de vrais pièges à calories ! Laissez sur votre lieu de travail un fruit pour le croquer en cas de faim ou opter pour de petits sachets de fruits à coques ou secs déshydratés, qui se conservent plus longtemps.
A l'apéritif, remplacez les chips et autres biscuits salés par des tomates cerises, du chou-fleur ou des carottes avec une sauce au fromage blanc ciboulette, du jambon roulé au fromage frais, des cornichons, des crevettes, etc. Ça reste festif et c’est plus coloré !

Lisez notre dossier "Manger à sa faim".